Nutrition Infos Recettes Santé

Glucides : principale source d’énergie.

Les glucides ou les sucres sont la principale source d'énergie de notre corps. Ils sont le principal carburant de notre cerveau et de nos muscles. On pourrait dire que nous avons besoin de glucides pour penser et bouger. Pourquoi en est-il ainsi ? Parce que notre corps a la capacité de décomposer les glucides en glucose, qui est essentiellement du sucre. Chaque cellule de notre corps utilise le sucre pour produire de l'énergie, par un processus appelé respiration cellulaire. En général, il est recommandé que 50 % de notre apport calorique quotidien soit constitué de glucides et ce nombre peut bien sûr varier. Les variations sont dues à l'âge, au sexe, à l'activité physique, à l'état de santé général et autres.

Les glucides ou les sucres sont la principale source d’énergie de notre corps. Ils sont le principal carburant de notre cerveau et de nos muscles. On pourrait dire que nous avons besoin de glucides pour penser et bouger. Pourquoi en est-il ainsi ? Parce que notre corps a la capacité de décomposer les glucides en glucose, qui est essentiellement du sucre. Chaque cellule de notre corps utilise le sucre pour produire de l’énergie, par un processus appelé respiration cellulaire. En général, il est recommandé que 50 % de notre apport calorique quotidien soit constitué de glucides et ce nombre peut bien sûr varier. Les variations sont dues à l’âge, au sexe, à l’activité physique, à l’état de santé général et autres.

Quels sont les different types de glucides ? 

Nous avons trois types de glucides différents. Nous pouvons les trouver dans une variété d’aliments, des légumes et des fruits aux aliments transformés comme les pâtisseries.

Les glucides simples constituent la première catégorie. Ces hydrates de carbone sont composés de monosaccharides et de disaccharides. Comme leur nom l’indique, les monosaccharides sont des unités uniques de sucre comme le glucose, le galactose (lait et produits laitiers) et le fructose (fruits et légumes).

Les disaccharides, quant à eux, combinent deux molécules de sucre. Vous avez certainement entendu parler du lactose (composé de glucose et de galactose), un hydrate de carbone du lait. Un autre élément important est le saccharose, notre sucre de table (combinaison de glucose et de fructose). 

L’amidon est la deuxième catégorie d’hydrates de carbone. Il est formé par des polysaccharides, de longues chaînes de sucre unitaire singulier (ou encore appelés monosaccharides). On trouve les glucides de l’amidon dans les pâtes, le pain, les pommes de terre et les céréales. 

La dernière catégorie, et la plus bizarre, est celle des fibres. Nous ne considérons généralement pas les fibres comme un glucide, mais elles le sont en réalité. La grande différence entre ces glucides et les deux autres catégories est que les fibres ne peuvent pas être digérées par notre organisme. Les fibres sont constituées de polysaccharides, mais elles ne peuvent pas être décomposées en glucose, comme le peuvent les glucides simples et l’amidon. Leur rôle principal est de réguler l’absorption des sucres par l’organisme. Parallèlement, elles favorisent un mouvement intestinal sain et régulier. 

Comment y parviennent-ils ? La physiologie de ces mécanismes dépend des deux types de fibres dont nous disposons, la fibre soluble et la fibre insoluble. La fibre soluble passe par notre système digestif et attire l’eau vers lui. Il en résulte la formation d’une substance semblable à un gel, qui ramollit les selles et facilite le transit intestinal. Les fibres insolubles ajoutent du volume aux selles et soulagent les constipations, les hémorroïdes et contribuent à la santé générale du système digestif. Les aliments qui contiennent une grande quantité de fibres sont : les noix, les haricots, les pommes, les myrtilles, les lentilles, les céréales complètes, le riz brun, les légumineuses, etc. 

En général, les glucides simples et l’amidon sont digérés et absorbés très rapidement par l’organisme. Ils passent dans la circulation sanguine et donnent immédiatement un pic d’énergie. En revanche, les fibres ne sont pas du tout digérées. Au contraire, elles ralentissent l’absorption des glucides simples, ce qui maintient notre énergie constante tout au long de la journée. 

Avez-vous lu et entendu parler partout des « bons » et des « mauvais » glucides ? Avez-vous diabolisé les glucides et en avez-vous peur ? Pensez-vous qu’ils sont la seule raison pour laquelle vous prenez du poids ? 

Les glucides sont essentiels à une alimentation équilibrée et à une saine nutrition. De plus, ils sont essentiels au fonctionnement normal de notre cerveau, de nos muscles et de chaque cellule de notre corps qui produit de l’énergie. Les glucides ne sont pas mauvais pour la santé, au contraire, ils sont à la base d’une alimentation saine, l’un des trois macronutriments.

Le secret des « glucides » est de choisir celui qui vous convient le mieux. Par exemple, un gâteau ajouté à un régime alimentaire sain n’est pas nécessairement « mauvais », si vous êtes quelqu’un qui a une activité physique élevée. En revanche, si votre vie est sédentaire, un gâteau ne vous apportera pas la « bonne » énergie. Il peut aussi fournir une plus grande quantité de calories provenant uniquement des hydrates de carbone et, par conséquent, votre corps peut manquer d’un des autres macronutriments (protéines et graisses). Au lieu d’un gâteau, vous pouvez dans ce cas choisir quelques fruits. Les fruits vous donneront du sucre (comme le fructose) et des fibres, pour aider le système digestif et maintenir un niveau d’énergie constant, comme mentionné précédemment. 

De plus, les glucides ne sont pas exclusivement responsables de votre poids. Notre poids est le résultat de l’absorption de calories et de l’utilisation de ces calories. En termes simples, si vous prenez plus de calories que vous n’en dépensez au cours de la journée, votre poids va augmenter. Sur ce point, si vous prenez plus de glucides que vous n’en avez besoin, votre corps va convertir les glucides en cellules adipeuses, appelées aussi graisses (la manière dont cela se produit est un sujet pour la prochaine fois). En conclusion, vous voyez que les glucides ne peuvent pas être classés comme « bons » et « mauvais ». C’est la combinaison du type, de la quantité et de la quantité nécessaire d’hydrates de carbone qui peut avoir un effet positif ou négatif. 

Pour conclure, n’oublions pas l’importance des glucides et le rôle crucial qu’ils jouent pour un corps et un esprit sains. Les simples glucides aux fibres, nous devons les intégrer tous et les ajouter à notre alimentation quotidienne. Nous pouvons commencer à apprendre dès maintenant, comment faire le bon choix pour nous-mêmes et quel glucide nous convient le mieux. Dans les semaines à venir, nous discuterons plus en détail de la quantité et du type de glucides qui conviennent le mieux pour soutenir et prévenir différentes maladies.

Cet article traite de manière générale des glucides et de leurs types. Il ne se réfère pas à des cas particuliers de personnes souffrant de maladies sous-jacentes et ne doit pas être utilisé comme un conseil de médecin. Pour plus d’informations, nous vous conseillons de consulter votre médecin généraliste.

Fiber

Sources :

https://www.healthline.com/health/food-nutrition/carbs-fat-truth#What-are-carbohydrates?

https://www.healthline.com/nutrition/good-carbs-bad-carbs#TOC_TITLE_HDR_4 

https://www.healthline.com/nutrition/carbohydrate-functions#TOC_TITLE_HDR_2

https://www.medicalnewstoday.com/articles/161547#what-are-they

0 comments on “Glucides : principale source d’énergie.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :