slow parenting
Non classé Non classifié(e) Psychologie Santé & Bien Être

Stress, nature and slow parenting

Quel est le rapport entre le slow parenting et la nature et le stress ? Que pouvons-nous faire pour les enfants afin d'éviter le stress de la vie quotidienne ?

Le slow parenting est généralement défini comme un mode d’éducation dans lequel les parents laissent leurs enfants prendre du temps et de l’initiative sans les bombarder d’un grand nombre d’activités pendant leur temps libre. Elle fait essentiellement partie de l’attitude du «mouvement Go Slow», qui agit comme un antidote aux modes de vie stressants modernes et qui a été lancé en Italie en 1986.

Il s’agit d’une approche plus détendue de l’éducation des enfants qui soulage la vie familiale et tous ses membres des pressions et obligations déraisonnables. L’objectif principal est de rétablir l’équilibre perdu au sein de la famille en raison des responsabilités accrues et des modes de vie trépidants.

Cela signifie que les parents donnent à leurs enfants le temps, l’espace et la place nécessaires pour explorer le monde par eux-mêmes, sans suggestions constantes ni cadre organisé. Ils ne surchargent pas leur routine quotidienne d’activités. Au contraire, ils contrôlent leur emploi du temps afin de leur laisser du temps pour se détendre et se reposer.

Antidote à la surparentalité

Les experts qualifient de « surparentage » le comportement des parents qui s’impliquent trop auprès de leurs enfants. Une vérité qui concerne les parents des dernières générations est le sur-effort angoissant pour organiser parfaitement la vie de leurs enfants selon un plan strict, ce qui finit par conduire progressivement les enfants à des maladies psychosomatiques.

Comment pouvons-nous, par des moyens simples, introduire la slow parenting dans nos vies ?

Assouplir le calendrier des responsabilités:

Trop d’activités à l’intérieur et à l’extérieur de la maison augmentent le stress. Essayez d’organiser votre emploi du temps afin d’avoir plus de temps libre.

Intégrez la positivité dans votre vie:

Il est important d’affronter la vie avec optimisme et sens de l’humour, même si tout va mal. Expliquez aux enfants que personne n’a l’obligation d’être parfait.

Apprenez que personne n’est obligé de faire quoi que ce soit:

Une promenade ou une balade dans un paysage naturel, vous ne pouvez pas imaginer combien de qualités bénéfiques il peut avoir. Qu’il s’agisse d’une montagne, de la mer ou d’une forêt, ses bienfaits vous surprendront !

Les bienfaits de la terre:

Bien souvent, engager les enfants dans des activités comme le jardinage, l’interaction avec les animaux et la culture de légumes aide beaucoup leur psychologie. Le contact avec la terre agit comme une balle anti-stress, calme et détend le corps. Lorsque les enfants sont dans la nature, ils expérimentent un mode de vie différent et plus détendu par rapport à celui du quotidien stressant qu’offre la surparentalité.

Surtout, adaptez tout aux rythmes de votre famille:

N’adoptez pas une attitude ou un comportement parce que vous voyez que la plupart des parents le font. Quelque chose qui fonctionne pour la majorité peut ne pas fonctionner pour votre enfant.

 

0 comments on “Stress, nature and slow parenting

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :